En Kärlekshistoria

Une histoire d’amour. C’est forcément beau au cinéma.

Surtout au Pays des Gens beaux, j’ai nommé la Suède

A Swedish Love Story, premier film de Roy Andersson- réédité pour son retour sur les écrans avec Nous, les Vivants ( prix Un Certain Regard 2007 ), nous transporte dans les vrais années 70 loin des reconstitutions hypes de films rock’n’roll tendances

On en viendrait presque à être pédophile tellement ces deux enfants épargnés par l’age ingrat sont beaux.

Ils ont la fraicheur de l’innocence, la gaucherie de l’enfance, la tendresse de la découverte du monde secret des adultes et le plaisir simple de s’étreindre au soleil couchant, teinté de la perversité des joies du sexe caché.

Ils sont blonds, comme le veut leur pays. Ils sont bronzé, nous sommes en été. Ils ont quinze ans, notre pire age. Celui où on a fait toutes les conneries, sauf qu’ils les font avec grâce, chevauchant leurs bécanes, blousons de cuir, badigeonnant leurs lèvres de rouge à lèvre rose nacré, mimant le monde adulte, leur limite, leur modèle.

Et ce monde adulte que dépeint Roy Andersson, c’est un monde pathétique où la poésie et le rêve sont remplacés par l’échec et l’absurdité.

Les parents de ces enfants, les grands-parents également, offrent un spectacle déchirant de solitude, d’incompréhension, de raté.

Et le décalage entre la beauté de ce monde adolescent en éveil et la noirceur triste du monde adulte en déclin crée un film étrange où l’unité ne résiste que grâce à l’esthétisme- poussé à son extrême- des images, de la lumière particulière des pays nordiques.

Véritable apologie de l’age adolescent, de sa beauté la plus simple, la plus naturelle, la plus belle : les premiers émois amoureux, porté à l’écran par le regard tendre d’un jeune réalisateur nostalgique de ce temps révolu.

On sait maintenant où Sophia Copola a piqué ses références.

Publicités

1 commentaire

Classé dans #3 Mercredi : cinéconnasses

Une réponse à “En Kärlekshistoria

  1. Nice votre blog !

    C’est vrai que la fille est magnifique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s