Carsten Holler : retrospective subjective

Le scientifique fou expose ses dernières inventions à la galerie Aire de Paris jusqu’au 19 janvier 2008. Une exposition ayant pour thème le dédoublement, comme en témoigne son titre « double shadow », et presentant des oeuvres plus sobres et donc peu representatives de l’oeuvre de l’artiste. Alors pour celles et ceux qui ne connaitraient pas encore Carsten Holler voici de quoi expier votre faute (mais vous direz quand même trois « Ave Maria » et deux « Notre Père »)

Photobucket

Caroussel, 1999

Photobucket

Upside down mushroom room, 2000

Photobucket

Pink sphere, 2001

Photobucket

Rhinoceros, 2005

Photobucket

Mirror caroussel, 2005

Photobucket

Bambi, 2007

Photos @Aire de Paris
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans #5 Vendredi : l'Art, c'est l'ART

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s