Juno, ou la gestation du bonheur

juno

Il y a des films qui vous font chier, des films qui vous font pleurer, des films qui vous donnent envie de mourir. Et puis il y a des films qui vous donnent tellement envie de vivre, des films tellement beaux, tellement simples, tellement mal barrés comme un vendredi loupé et puis finalement, c’est un rayon de soleil, un sourire discret qui s’esquisse, s’étire comme un matin qui se prolongerait, un goût de brioche, du café chaud. Du bonheur qui se dessine comme les enfants qui se mettent du feutre sur les doigts. Du son maladroit. Des larmes et des doutes. Comme mettre son amour à la machine, il avait pas tort ce vieil Alain.
Les couleurs qui se ravivent, les formes qui se redessinent.
Juno. 4 lettres, 1 personnage.
Un moment coupé de l’espace-temps. Hors de la machine infernale. Un truc gribouillé sur une facture, trois notes glissées sur une guitare rouillée.
Juno, méchante et belle. Drôle et touchante. Perdue et vadrouillante. Généreuse. Et grosse comme une baleine déguisée en fille.
Juno, c’est l’absurde choix de garder un enfant-accident. Juste pour voir. Enceinte comme les mères et les profs. Et parce que l’enfant, il a des ongles. Des ongles pour griffer ton vagin quand il sortira ?
Juno, c’est aussi les personnages secondaires qui gravitent autour de cette planète.

Et puis ces chansonnettes qui traînent dans un coin de la tête, le cul posé dans ce fauteuil de cinéma qui devient le radeau sur lequel on vogue. La bulle dans laquelle on se blottit au milieu de la salle impersonnelle.
Et puis, on pleure un peu. On rie, souvent. On soupire. De plaisir, de joie. De bonheur.

Parce que Juno c’est une bonne journée. Du bonheur en bobine.
Merci Jason Reitman.

Publicités

3 Commentaires

Classé dans #3 Mercredi : cinéconnasses

3 réponses à “Juno, ou la gestation du bonheur

  1. la femme d'Elvis

    IL est tres joli votre article madame
    Mes félicitations

  2. fandejuno

    ouaiiiiiiiiiis!!!
    vive juuuuuuuuuuuno!!
    et ce titre, c’est si…. journalistique!
    mouahh

  3. Mafia girl

    Bien écrit ce papier.
    Ca a de la gueule votre site:
    Good job girls.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s