Se souvenir des belles choses.

Est-il en notre temps rien de plus odieux, de plus désespérant, de plus scandaleux que de ne pas croire en la démocratie ?
Et pourtant. Pourtant.

revlte

Moi-même, quand on me demande: « Êtes-vous démocrate ? », je me tâte. Attitude révélatrice, dans la mesure où, face à la gravité de ce genre de question, la décence voudrait que l’on cessa plutôt de se tâter. Un ami royaliste me faisait récemment remarquer que la démocratie était la pire des dictatures exercée par le plus grand nombre sur la minorité. Réfléchissez une seconde: ce n’est pas idiot.(…)

Mais convenez avec moi que ce mépris constitutionnel des minorités qui caractérise les régimes démocratiques peut surprendre le penseur humaniste qui sommeille chez tout cochon régicide. (…) Dans les milieux dits artistiques, où le souci que j’ai de refaire mes toitures me pousse encore trop souvent à sucer des joues dans des cocktails de faux amour, on rencontre des brassées de démocrates militants qui préféraient crever plutôt que d’être plus de douze à avoir compris le dernier Godard. Et qui méprisent suprêmement le troupeau de leurs électeurs qui se pressent aux belmonderies boulevardières. Parce que c’est ça aussi la démocratie. C’est la victoire de Belmondo sur Fellini. C’est aussi l’obligation, pour ceux qui n’aiment pas ça, de subir à longueur d’antenne le football et les embrassades poilues de ces cro-magnons décérébrés qu’on a vu s’éclater de rire sur le charnier de leurs supporters. La démocratie, c’est quand Lubitsch, Mozart, René Char, Reiser ou les batailleurs de chez Polac, ou n’importe quoi d’autre qu’on puisse soupçonner d’intelligence, sont reportés à la minuit pour que la majorité puisse s’émerveiller dès 20 heures 30, en rotant son fromage du soir, sur le spectacle irréel d’un béat trentenaire figé dans un sourire définitif de figue éclatée, et offrant des automobiles clés en main à des pauvresses arthritiques sans défense et dépourvues de permis de conduire. (…)

Pierre Desproges , chroniques de la haine ordinaire I et II, collection Points.

Publicités

1 commentaire

Classé dans #4 Jeudi : They Say So ...

Une réponse à “Se souvenir des belles choses.

  1. C’est vrai.

    Mais notez que quand on interroge les Français sur leur chaine favorite, la majorité répond « Arte ».

    Bref, « Le marteau sans Maitre » à de beaux jours devant lui.

    (bon, « le guignolo » aussi)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s