La Femme vue par des femmes. Episode 3 : Kimiko Yoshida

Après avoir quitté le Japon, profondément marquée par la place qui y réservée aux femmes, Kimiko Yoshida s’installe en France où elle se concentre sur des séries d’autoportraits qui étudient les relations entre sa culture d’origine et les cultures auxquelles elle ne cesse de s’exposer. Elle réalise des photos de « mariées célibataires » qui conjurent la hantise de la petite fille horrifiée qui découvrit la servitude ancestrale du mariage arrangé, et le destin humilié des femmes japonaises. En utilisant la monochromie, la figure singulière « l’autoportrait » s’évanouit pour donner voix à un universel : « Cette recherche de la monochromie est une réflexion sur les instants successifs de l’identité. (…) C’est une recherche sur l’effacement de moi-même »

kimiko-yoshida-self-portraits-letters.jpg

kimiko-yoshida-self-portraits-with-a-coma.jpg

kimiko-yoshida-the-bride-grand-commandeur-de-le-legion-dhonneur.jpg

kimiko-yoshida-the-bride-statue-of-liberty.jpg

kimiko-yoshida-the-green-tha-bride.jpg

kimiko-yoshida-the-mao-bride.jpg

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans #5 Vendredi : l'Art, c'est l'ART

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s